FrenchEnglish

 

 

Suivez-nous

Mes publications

Commander sur
Editions L'Harmattan

Commander sur
La Fnac

 

Commander sur
Editions L'Harmattan

 

Commander sur
Editions EMS

Talents

Marc HOUDAYER
Webmaster

Anne-Françoise COCHET
Correctrice

 

Soutenir

Levantine Institute of Tripoli

 

 

Kayany Foundation

Pour en savoir plus

 

 

 

Bibliothèque Orientale de Beyrouth (BOB)



FONDS DE LA BOB :


- Fonds photographique
- Fonds cartographique
- Fonds de manuscrits

Pour en savoir plus :

Brochure PDF en français
Brochure PDF en arabe

Association des Amis de la BOB

Dans les medias

 

Lire et écouter

Galerie

Sites partenaires

Les clés du Moyen-Orient

 

Middle East Strategic Perspectives est un cabinet de conseil basé à Beyrouth dont les activités couvrent les marchés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Vous êtes ici

Accueil > Les incontournables > Essais & beaux livres
Essais & beaux livres Imprimer Envoyer
Taille

 

La Turquie

L'invention d'une

diplomatie émergente

Jana J.JABBOUR

 

Commander ce livre

 

Depuis le début du siècle, grâce à son dynamisme économique et son volontarisme politique, la Turquie est parvenue à se positionner en acteur majeur du système international d'une part, en puissance régionale de l'autre. Le feuilleton, mais aussi le film turc, témoignent du succès de son soft power : ils pénètrent l'imaginaire du public, diffusent une certaine idée du pays et constituent par là un vecteur d'influence.

Profitant d'un relatif retrait des États-Unis, cette montée en puissance s'accompagne d'une affirmation politique, économique et diplomatique. L'AKP, constitué d'une nouvelle élite, est déterminé à faire de la Turquie un pôle d'attraction économique incontournable. Et, dans un espace régional bouleversé, le pays s'est invité à la table des vieilles puissances, initiant une " guerre des diplomaties "

.Quelle a été la genèse de cette nouvelle ère ? Quels en sont les concepts, les acteurs, les dynamiques ? Comment les équilibres politiques et économiques intérieurs influent-ils sur cette nouvelle diplomatie ? Quelle place pour la question kurde ? Quel avenir pour cette diplomatie émergente ? Quels rapports avec l'Europe ?

Un ouvrage essentiel pour mieux connaître et comprendre la Turquie d'Erdoğan.


 

 

Le silence même

n'est plus à toi

Asli ERDOGAN

 

Commander ce livre

 

Vingt-neuf textes parus dans la presse au cours des dix dernières années chroniques politiques, réflexions sur l'écriture et l'exil, essais mixtes sur les actions gouvernementales, les pesanteurs archaïques et les clichés à l'œuvre dans la vie quotidienne en Turquie qui éclaireront le profil d'essayiste engagée de Asli Erdogan et permettront de comprendre pourquoi l'auteur, victime de la chasse aux sorcières déclenchée en juillet 2016, est actuellement en prison. L'écriture toujours soignée et traversée de fulgurances poétiques de la romancière trouve ici un autre terrain d'expression, non moins convaincant.

 

 

 

 

 

 

 

 

1915

le génocide arménien

Hasan CEMAL

 

Commander ce livre

 

La déportation et le massacre des Arméniens en 1915, la question de leur reconnaissance et les débats relatifs à l'effondrement de l'Empire ottoman, cette période de la Première Guerre mondiale où les terres impériales ont subi des attaques conjointes de la part des Alliés et de la Russie tsariste n'ont cessé d'agiter la Turquie depuis sa fondation. En 2005, des versions antinomiques de l'Histoire se font face lorsqu'un groupe d'intellectuels turcs se prononce pour la reconnaissance du génocide. Parmi eux, Hasan Cemal, petit-fils du dernier ministre de la Marine et gouverneur de Syrie en 1916-1918, Djemal Pacha (1872-1922), considéré comme l'un des instigateurs du génocide. Il a choisi de raconter ici son expérience individuelle et familiale. Ce livre, qui a fait grand bruit en Turquie, retrace aussi le parcours d'un homme de gauche qui, d'Erevan aux Etats-Unis en passant par la France, dans la diaspora arménienne, désire tendre la main et rendre hommage à son ami Hrant Dink, le journaliste à l'origine de ce processus, qui fut assassiné en 2007. Un essai essentiel dans une démarche inaugurée il y a dix ans et qui entend prendre en compte la part arménienne du peuple de Turquie.

 

 

 

 

Les Maqâms anciens

& les instruments de la

musique kurde d'Iran et d'Irak

Mohammad Ali MERATI

 

Commander ce livre

 

Le maqâm dans la musique kurde est très différent de ce qui prévaut dans la musique arabe et turque, même si aujourd’hui le répertoire de Yârsân est connu sous le nom de musique maqâm kurde. Ce répertoire est constitué d’environ 65 mélodies intégrées et fixées avec les intervalles qui sont la plupart du temps chromatique dans les contextes « rituel et non-rituel ».

Un ouvrage qui nous invite à découvrir les richesses de la culture musicale traditionnelle kurde. La musique est en effet l’un des piliers de ce patrimoine immatériel, souvent méconnu. Pour cette étude, M. Merati, musicien et grand connaisseur de la musique traditionnelle kurde et persane, a réalisé une enquête de terrain approfondie dans les régions kurdes irakiennes et iranienne, rencontrant musiciens professionnels et amateurs. Il en résulte une étude inédite en langue française qui se lit comme une initiation progressive à cet univers complexe et millénaire.

Rythmant les grands moments de la vie de la communauté et de chacun de ses membres, la musique tient une place primordiale dans tous les rites quotidiens, religieux ou séculiers. Dans les cérémonies relatives à la naissance, à la mort ou pour les unions, accompagner les travaux des champs et tous les instants de la vie de la communauté, la musique et le champ sont là pour perpétuer les traditions anciennes. Des traditions dont les savoir-faire qui les accompagnent se transmettent de génération en génération de musiciens professionnels et/ou amateurs.

 

 

 

Ô nuit, Ô mes yeux...

Lamia ZIADE

 

Commander ce livre

 

Dans ce roman vrai et illustré (plus de 400 illustations sur 576 pages) il y a les cabarets du Caire, les studios, villas, casinos du Caire, les maris, les amants, l’alcool, les somnifères, l’argent, les suicides, les brownings, les scandales, les palaces, et même le chant, la musique, la voix, les ovations, les triomphes, la gloire. Il y a l'audace, le génie, l'aventure, la tragédie. Il y a des poètes et des émirs, des danseuses, des banquiers, des officiers, des imams, des cheikhs, des actrices, des khawagates, des musiciens, des vamps, des noctambules, des révoltés, des sultans, des pachas, des beys, des espionnes, des prodiges, des rois d'Égypte et la cour. D'éminents journalistes, de célèbres compositeurs, des patronnes de clubs, des grands chambellans, des joueurs de oud, des astres de l'Orient. Il y a la petite paysanne du delta et la princesse druze, le fils du muezzin et le chanteur solitaire, la star juive et le colonel héroïque. Il y a Asmahan, Oum Kalthoum, Abdelwahab, Farid el Atrache, Samia Gamal, Leila Mourad, Nour el Hoda, Sabah, Fayrouz. Il y a la classe, le glamour, la touche, le style. Il y a l'amour, la passion, la haine, la vengeance. Il y a des verres et des cigarettes, des cartes à jouer, des jetons, des dés, des bijoux, des drapeaux, des corans. Il y a les cinémas de Beyrouth, les palais de Damas, les quais d'Alexandrie, les rues de Jérusalem, la cour de Bagdad. Il y a la radio, les disques, les micros, les caméras, les génériques, les néons, le rideau, l'orchestre, le concert, le public, la transe. Il y a la voix des Arabes. Il y a les grands hôtels, le Saint-Georges, le King David, l'Orient Palace, le Mena House, Il y a la chute de l'empire ottoman et il y a la guerre en Palestine, il y a la prise du canal de Suez et la défaite de 1967, il y a un siècle au Proche-Orient.

 

 

 

Bye Bye Babylone

Lamia ZIADE

 

Commander ce livre

 

«En 1975, j'avais 7 ans et j'aimais les Bazookas que ma mère nous achetait, à Walid et à moi, chez Spinney's.» Tout commence au Paradis, dans ce mirage d'Occident, le Beyrouth des années 70. Les familles aisées emplissent leurs caddies des mêmes produits de rêve qu'à Paris et New York, tandis que les miliciens de tous bords bourrent les leurs de M16, d'Uzi et d'AK47. Lamia Ziadé est cette petite fille qui observe, subit, raconte l'avancée imparable d'un conflit qui va ravager la Babylone chatoyante qui l'a vue naître. Sous ses doigts, la guerre devient pop. Assemblage d'éclats joyeux et noirs, inventaire d'instants d'horreur et d'innocence, son roman graphique retrace l'histoire d'une ville, d'un peuple, d'un monde en proie à la folie destructrice. Un portrait lucide, grave et inédit, comme si les yeux de l'enfance avaient le pouvoir de voir plus loin que l'intelligence adulte.

 

 

 

 

 

L'ère des Ténèbres

Michel TERESTCHENKO

 

Commander ce livre

La « guerre sainte » et sans frontières que mènent les djihadistes contre « le monde des ténèbres » se déploie selon la logique manichéenne d'une lutte à mort où chaque camp prétend incarner le Bien et voit dans l'autre la figure du Mal. Comment en sortir?

Du premier côté, on ne saurait comprendre l'extrême violence dont les mouvances de l'islamisme radical font preuve sans la rapporter aux doctrines dont elles s'inspirent et aux multiples causes sociales, politiques et économiques qui expliquent leur émergence dans le monde arabo-musulman contemporain. Mais, symétriquement, tout se passe comme si les démocraties avaient été prises au piège d'idéologies meurtrières qu'elles ont davantage contribué à nourrir qu'à combattre efficacement dans le respect de leurs propres principes. De l'usage de la torture à l'utilisation croissante de drones armés, la « guerre contre la terreur » a trop souvent été menée dans le mépris du droit, alimentant ainsi une spirale sans fin de haine et de ressentiment, tout en servant de prétexte à une remise en cause de nos libertés fondamentales.

Dans cet essai, stimulant et très documenté, Michel Terestchenko nous introduit au cœur de ces dynamiques de violence exponentielle, qui se développent jusque dans notre pays, et nous donne les moyens d'exercer notre responsabilité de citoyen afin qu'elles fassent enfin l'objet d'un débat public.

 

 

 

Jihad Academy

Nicolas HENIN

 

Commander ce livre

 

À force de répéter que le pire est toujours certain, il finit par se réaliser. La menace terroriste nous a rattrapés. Que ce soit par l’invasion de l’Irak en 2003 ou la non-intervention en Syrie depuis 2011, nous avons alimenté la radicalisation. Et nous continuons de la nourrir, par nos compromissions diplomatiques avec des dictateurs, par notre refus d’entendre la souffrance des peuples, par notre incapacité à produire un contre-discours. Quelle est la responsabilité de nos sociétés dans la fabrique de ces nouveaux djihadistes ? Comment se forment-ils ? Comment avons-nous fait le jeu de l’État islamique et relayé sa propagande pour lui permettre de recruter au sein de nos quartiers toujours plus de candidats prêts à se battre au nom d’un islam fantasmé ?  Nicolas Hénin livre ici un plaidoyer à charge contre l’Occident qui a, par ses erreurs ou son inaction, contribué au fiasco. Avec des pistes, aussi, pour tenter de réparer ce qui est encore possible.

Reporter indépendant (Le PointArte…), Nicolas Hénin a passé la plus grande partie de sa carrière entre l’Irak et la Syrie. De la chute de Bagdad à la prise de Raqqa, il a été témoin des événements qui ont conduit à l’émergence de l’État islamique et a fréquenté au plus près les djihadistes

 

 

Le piège Daech

Pierre-Jean LUIZARD

 

Commander ce livre

 

Le groupe État islamique, inconnu il y a encore quelques mois, a fait une entrée fracassante et sanguinaire dans l'actualité internationale. Profitant des crises en chaîne qui secouent l'Irak et la Syrie, " Daech " a pris le contrôle d'une vaste région et dispose aujourd'hui de gigantesques ressources financières. Sa volonté de construire un État le distingue nettement d'Al-Qaïda. Rompant avec nombre de commentaires à chaud, l'historien Pierre-Jean Luizard, grand spécialiste de la région, essaie de comprendre les succès de l'État islamique, dans le contexte de déliquescence des États de la région, notamment l'Irak et la Syrie. Il met au jour des logiques moins visibles, locales autant que mondiales, sociales autant que religieuses, dont les racines remontent au début du siècle dernier, à l'époque où l'Europe dessinait les frontières actuelles du Moyen-Orient. Dans cet essai qui fait dialoguer l'actualité immédiate et la grande Histoire, l'auteur explique pourquoi nous sommes aujourd'hui tombés dans le " piège Daech ".

 

 

Je vous écris de Téhéran

Delphine MINOUI

 

Commander ce livre

 

Sous la forme d'une lettre posthume à son grand-père, entremêlée de récits plus proches du reportage, Delphine Minoui raconte ses années iraniennes, de 1997 à 2009. Au fil de cette missive où passé et présent s'entrechoquent, la journaliste franco-iranienne porte un regard neuf et subtil sur son pays d'origine, à la fois rêvé et redouté, tiraillé entre ouverture et repli sur lui-même. Avec elle, on s'infiltre dans les soirées interdites de Téhéran, on pénètre dans l'intimité des mollahs et des miliciens bassidjis, on plonge dans le labyrinthe des services de sécurité, on suit les espoirs et les déceptions du peuple, aux côtés de sa grand-mère Mamani, son amie Niloufar ou la jeune étudiante Sepideh. La société iranienne dans laquelle se fond l'histoire personnelle de la reporter n'a jamais été décrite avec tant de beauté et d'émotion.

 

 

Radicalisation

Farhad KHOSROKHAVAR

 

Commander ce livre

 

Ce n'est qu'après les attentats du 11 septembre aux États-Unis que la radicalisation, active de tout temps, a connu son heure de gloire dans les analyses des sciences sociales mais aussi, des organismes de sécurité des différents pays. Dans le monde anglo-saxon, le nombre d'ouvrages et d'articles qui lui sont consacrés se compte par milliers. En France pour des raisons idéologiques la notion est plutôt marginalisée. Qui se radicalise et pour quelle raison ? Quelle est la place de l'idéologie, mais aussi de la situation sociale et politique des individus dans cette attitude faite d'inflexibilité, de violence et de guerre totale contre la société ?

L'ouvrage suit les méandres de ce phénomène en se concentrant sur l'islam radical, tout en soulignant que ce n'est pas le seul registre qui combine l'action violente et une vision idéologique extrémiste.

L'ouvrage propose une interprétation des phénomènes de radicalisation jihadiste en Europe et dans le monde arabe et se conclut sur une analyse d'un nouveau type de radicalisation, celui qui résulte de l'afflux des jeunes Européens vers la Syrie.

 

Compositeurs libanais

XXe et XXIe Siècles

Zeina Saleh Kayali

 

Commander ce livre

 

À tous ceux qui aiment la musique... à tous ceux qui aiment le Liban...

Cet ouvrage est le premier du genre. C’est l’unique à ce jour qui, de Wadih Sabra (né en 1876) à Michal Novotny (né en 1984), regroupe 137 compositeurs libanais de musique savante. Il s’adresse à tous ceux qui ont envie d’en savoir plus sur ces compositeurs, vivant au Liban ou aux quatre coins du monde, et à ceux qui s’interrogent sur les frontières entre musique orientale et musique occidentale...

Les auteurs ont dégagé dans cet ouvrage six grands courants musicaux : La musique issue du folklore libanais (« l’opérette libanaise », Assi Rahbani et Mansour Rahbani, Zaki Nassif, etc.), la musique à caractère arabo-oriental, non exclusivement libanais (Abdel Ghani Chaaban, Halim El-Roumi, etc.), la musique basée sur une écriture à la fois orientale et occidentale (Walid Gholmieh, Toufic Succar, Zad Moultaka, Violaine Prince, etc.), la musique d’écriture occidentale, mais teintée d’orientalisme (Rita Kassabian, Bechara El-Khoury, Gabriel Yared, etc.), la musique « strictement occidentale », qui ne laisse rien deviner de l’origine de son compositeur (Karim Haddad, Mikhail Malt, etc.), la musique liturgique : maronite d’origine syriaque (le père Louis Hage, etc.) ou gréco-byzantine (le père Elias Chataoui, etc.).

 

 

Monologues intérieurs

Bahjat RIZK

 

Commander ce livre

 

Les textes repris et réunis dans ce volume, ont fait l’objet de publications antérieures séparées, dont la première il y a trente ans, en 1981 à Beyrouth en pleine guerre. Ils sont adressés à des personnes absentes. Cette écriture expérimentale et matricielle se cherche, tourne sur elle-même et se construit en se déconstruisant, au fur et à mesure. Le temps et l’espace, mesures de la rationalité n’existent plus en tant que cadres empruntés de l’action mais en tant qu’articulations indispensables d’un discours lucide et obsessionnel. Il s’agit de cartes postales, de journal fictif, de paragraphes rythmés et d’écritures parallèles. Tous les personnages s’engagent dans une quête passionnelle qui leur permet d’explorer leur monde intérieur, de l’approfondir, de s’y enfermer ou même de se libérer, dépassant à chaque fois leurs propres limites.

 

 

A contre-voie

Eward W.SAÏD

 

Commander ce livre

 

Né en 1935 à Jérusalem, Edward Said passa une grande partie de son enfance au Caire et au Liban. "Etranger du monde" est une entreprise de reconstitution quasi archéologique de cette époque, ramenant à la vie des lieux et des personnes qui n'existent plus. Dans cette autobiographie, dominée par la figure exigeante et "victorienne" du père et celle adorée de la mère qui lui donna la confiance en lui-même, Edward Said se pose en "outsider" : certes arabe mais chrétien, Palestinien mais détenteur d'un passeport américain, doté d'un prénom britannique joint à un nom arabe. "Etranger du monde" est tout à la fois "une revendication et la manifestation d'un souci constant de comprendre, le récit d'une éducation transculturelle et douloureuse".

 

 

 

L'Orientalisme

Eward W.SAÏD

 

Commander ce livre

 

D'Eschyle à Kissinger, de Marx à Barrès, l'Occident a tenu un discours sur l'Orient. Mais, puisque "l'Orient" n'existe pas, d'où vient ce discours et comment expliquer son étonnante stabilité à travers les âges et les idéologies? "L'Orient" est une création de l'Occident, son double, son contraire, l'incarnation de ses craintes et de son sentiment de supériorité tout à la fois, la chair d'un corps dont il ne voudrait être que l'esprit. A étudier l'orientalisme, présent en politique et en littérature, dans les récits de voyage et dans la science, on apprend donc peu de choses sur l'Orient, et beaucoup sur l'Occident. C'est de ce discours qu'on trouvera ici la magistrale archéologie, augmentée de la préface que l'auteur rédigea en 2003 pour le 25e anniversaire de la publication originale de l'ouvrage.

 

 

 

Syrie, la révolution orpheline

Ziad MAJED

 

Commander ce livre

 

Trois ans après le début des manifestations populaires contre le régime de Bachar al-Assad (15 mars 2011), cet ouvrage tente de répondre aux questions qu'on se pose généralement sur les raisons profondes du soulèvement, sur son contexte régional et international, sur les conditions dans lesquelles il s'est militarisé, sur l'intrusion des djihadistes en Syrie et leurs agissements sur le terrain, sur l'attitude des minorités ethniques et religieuses... L'auteur explique pourquoi les Russes et les Iraniens ont volé au secours du régime, et comment ils ont effectivement consolidé ses positions militaires et diplomatiques, alors que ceux qui se présentaient comme "les amis du peuple syrien", notamment les Etats-Unis, n'ont cessé de tergiverser même après l'usage avéré des armes chimiques contre les zones que l'armée ne parvenait plus à contrôler. Il évoque avec enthousiasme la créativité littéraire et artistique des jeunes révolutionnaires qui s'expriment à travers les réseaux sociaux et réfute les arguments des partisans du régime, allant de l'extrême droite à l'extrême gauche, qui le décrivent comme progressiste, anti-impérialiste et laïque.

 

 

Chroniques de la révolution égyptienne

Alaa El ASWANY

 

Commander ce livre

 

Cinquante chroniques écrites avant, pendant et après le séisme de la révolution égyptienne sont réunies dans ce livre comme autant d'instantanés de la réalité. Elles s'emparent d'une anecdote ou d'un fait divers, développent une argumentation et finissent par conclure : "La démocratie est la solution." Alaa El Aswany, inflexible dès lors qu'il s'en prend aux forces qui oppriment son pays, fustige tour à tour un système corrompu, le délitement de la justice, l'indigence des structures hospitalières, la torture et les exactions de la sécurité d'Etat, les manœuvres visant à une transmission héréditaire du pouvoir, l'inégalité des droits octroyés aux femmes, la haine des différences religieuses, les fausses interprétations de l'islam et la persistante présence des hommes de l'ancien régime aux plus hautes responsabilités. Rigoureux dans ses analyses, pédagogue dans ses prises de position et opiniâtre dans son combat pour une vraie démocratie à construire, le célèbre écrivain égyptien signe un document exceptionnel sur l'Egypte d'avant la révolution, et sur les tensions, contradictions et difficultés qui subsistent aujourd'hui encore dans ce pays.


 

Considérations sur le malheur arabe

Samir KASSIR

 

Commander ce livre

 

Il n'est pas facile d'être arabe de nos jours. Où que l'on se tourne, du Golfe à l'Océan, le tableau paraît sombre, et plus encore quand on le compare à d'autres régions du monde, y compris les plus démunies. Pourtant, ce "malheur" n'a pas toujours été. En plus de l'âge d'or de la civilisation arabo-musulmane, il y eut un temps guère lointain où les Arabes, redevenus acteurs de leur histoire, pouvaient se projeter avec optimisme dans l'avenir. Comment en est-on arrivé au marasme actuel ? Comment est-on parvenu à faire croire aux Arabes qu'ils n'ont d'autre avenir que celui que leur destine un millénarisme morbide ? Comment a-t-on pu déconsidérer une culture vivante pour communier dans le culte du malheur et de la mort ? A ces questions qui tourmentent beaucoup d'Arabes, l'auteur cherche à apporter des réponses à la fois nuancées et originales. Revisitant l'histoire contemporaine, il remet en perspective l'irruption de la modernité en terre arabe et la faveur qu'elle reçut. Loin de se focaliser sur les élites, il montre l'ampleur des mutations qui ont bouleversé le temps social, au moins jusqu'au début des années 1970. Sans prétendre proposer une recette miracle pour sortir du malheur, Samir Kassir en montre la possibilité en soulignant que rien, et notamment leur héritage culturel, ne devrait empêcher les Arabes d'être de nouveau les sujets de leur propre histoire.

 

 

La fenêtre: Camp de Khiam

Soha BECHARA

& Cosette IBRAHIM

 

Commander ce livre

 

Soha Béchara, La fenêtre, camp du Khiam En 1988, en pleine guerre du Liban, Soha Béchara tire sur le général Antoine Lahad, chef de l Armée du Liban-Sud, milice supplétive d Israël. Elle est libanaise, chrétienne et communiste ; elle a vingt et un an. Soha Béchara passera dix ans au camp de détention de Khiam, surnommé « le petit enfer », où elle subira la torture et l isolement sans jamais avoir été jugée. Elle ne sera libérée qu à la faveur d une importante campagne internationale de soutien. Dans ce récit, souvenirs épars collectés par Cosette Ibrahim, elle nous donne à voir la réalité du camp : jeunes filles, mamans, grand-mères, pratiquantes, communistes... toutes enfermées ensemble, leur survie liée à ces objets brodés ou tricotés, façonnés clandestinement pour garder l espoir et refuser la déshumanisation. Pourtant, sur le papier, le camp de Khiam n a jamais existé. Détruit par les bombardements israéliens de 2006, il n en reste que des gravats. C est pour reconstruire ce passé que l on a voulu effacer et prêter leur voix aux hommes et aux femmes oubliés de Khiam que Soha Béchara et Cosette Ibrahim livrent aujourd hui ce témoignage saisissant. Postface d Alain Gresh

 

 

Liban: un printemps inachevé

Samir KASSIR

 

Commander ce livre

 

Juste un mois avant son assassinat à Beyrouth, le 2 juin 2005, Samir Kassir avait proposé à Actes Sud d'écrire un livre dans lequel il analyserait les événements du Liban jusqu'au retrait de l'armée syrienne. En tant qu'éditorialiste du grand quotidien de Beyrouth An-Nahar, et surtout en tant que fondateur, avec d'autres intellectuels et militants libanais, du Mouvement de la gauche démocratique, il avait joué un rôle de premier plan dans ce qu'on appelle maintenant l ' "Intifada de l'indépendance ". D'où l'idée de réunir dans un petit volume une vingtaine de ses articles sur la situation au Liban -et en Syrie-, dans lesquels, avec autant d'audace que de pénétration, il explique pourquoi l'indépendance du Liban dépend de la démocratisation de la Syrie, et pourquoi celle-ci ne pourra se réaliser tant que le Liban n'aura pas recouvré sa souveraineté.

 

 

 

Voyage au bout de la violence

Samir FRANGIE

 

Commander ce livre

Récit d'un long cheminement à la recherche d'une issue à la guerre qui a ravagé le Liban par Samir Frangié, l un des esprits les plus brillants de l intelligentsia libanaise. Il évoque entre autre la violence identitaire, la guerre civile, et l'assassinat de Rafiq Hariri et questionne les concepts du vivre ensemble, de la culture du lien, et de la possible construction d un avenir de paix au Liban et dans le monde arabe.

 

 

 

 

 

 

Atlas des Palestiniens

J-P CHAGNOLLAUD &...

 

Commander ce livre

Plus de 120 cartes et infographies entièrement mises à jour pour prendre la mesure d'un conflit à la fois complexe et apparemment sans fin, pour comprendre sa genèse et son évolution. Une société majoritairement condamnée à la plus grande précarité et à l'exclusion, entre les camps, l'exil et les check points. L'archipel palestinien : un territoire déstructuré, fragmenté par le mur, morcelé par les colonies, malmené par les blocus et les restrictions. Les raisons d'une situation diplomatique bloquée: la paix dans l'impasse. La reconnaissance d'un Etat palestinien est loin d'être acquise. mais cet atlas unique en son genre montre aussi les issues possibles, à condition que la communauté internationale se mobilise.

 

 

 

Réflexions libanaises

Carole DAGHER

 

Commander ce livre

Etre Libanaise et maronite, faire partie de la chrétienté d'Orient et porter un patrimoine culturel arabe : cet héritage multiple détermine un chemin de vie. Il est source de richesse, mais aussi de questionnements, et inspire les quatre axes de réflexion de cet ouvrage, à travers une sélection d'écrits. Ces réflexions touchent à l'identité, à l'appartenance, au déterminisme d'une histoire collective et à l'espace de liberté laissé pour y inscrire une histoire personnelle. Le Liban est-il une belle idée qui peine à se matérialiser, une terre enivrante et douloureuse à la fois ? Le monde arabe est-il condamné à pleurer ses âges d'or révolus, de Bagdad à Cordoue, en passant par Damas, Alexandrie, Le Caire et Beyrouth ? Que peuvent encore faire les chrétiens d'Orient, qui contribuèrent largement à l'épanouissement d'une civilisation riche de sa diversité et de sa tolérance ? Que devient la communauté maronite, qui fut historiquement pierre angulaire de l'Etat libanais ? Quand on appartient à ces quatre ensembles à la fois, quel rôle assumer dans son environnement ? Sommes-nous maîtres de notre destin ou bien condamnés à reproduire les schémas inhérents à notre géographie sociale, religieuse, politique ? Avons-nous encore la capacité de façonner l'avenir ou seulement le luxe de le penser ?

 

 

 

Pour une lecture profane des conflits

Georges CORM

 

Commander ce livre

C'est à une réflexion de fond qu'invite Georges Corm dans ce livre, pour comprendre les logiques de guerre qui déchirent le Proche et le Moyen-Orient depuis la fin de la guerre froide. Des conflits le plus souvent justifiés par la thèse débilitante du « choc des civilisations » et de la lutte contre le terrorisme « transnational » islamiste. Popularisée dans le monde entier, cette thèse a imposé une vision binaire du monde qui n'en finit plus d'enfler, au point de fabriquer toujours plus de violence.
Prolongeant les analyses historiques remarquablement documentées de ses livres précédents, Gorges Corm donne ici les clés décisives pour comprendre les mécanismes ayant permis depuis les années 1990 de paralyser les oppositions aux guerres injustes et d'étouffer la pensée objective du réel et de ses complexités : la puissance des représentations médiatiques (et académiques) portées par l'imaginaire du « retour du religieux », la manipulation de la mémoire et de l'histoire, l'instrumentalisation de prétendues valeurs politico-religieuses pour susciter des conflits, la relation perverse entre les intérêts géopolitiques de certains États et leur prétention à défendre dans l'ordre international des idéaux religieux, l'application sélective du droit international aux situations conflictuelles.
D'où l'accent mis dans ce livre, à la fois très personnel et rigoureux, sur la nécessité d'une lecture profane des conflits face aux « fanatismes civilisationnels » et sur la problématique de la laïcité et de la liberté, dans sa version républicaine « à la française ».

 

 

 

 

 

Le Liban contemporain

Georges CORM

 

Commander ce livre

L'histoire du Liban contemporain, ce petit pays clé du Moyen-Orient objet des convoitises des puissances régionales et internationales depuis trois siècles, est mal connue. Elle a trop souvent été écrite en fonction de la géopolitique internationale, interdisant ainsi de cerner la réalité complexe de cette société, marquée par l'interpénétration de l'islam et du christianisme depuis treize siècles. D'où de nombreux clichés, exploités pour stimuler la fièvre destructrice qui, entre 1975 et 1990, s'est emparée du pays, pris dans les affres du conflit israélo-arabe et de la guerre froide. De « Suisse du Moyen-Orient », le Liban est devenu alors une sorte de repoussoir, archétype des situations de fragmentation et de communautarisation d'une société.
Au rebours de ces clichés, ce livre tente de dénouer les fils enchevêtrés de l'histoire du Liban depuis son ouverture sur l'Europe au XVIIe siècle jusqu'au début du XXIe siècle. Georges Corm s'attache à forger des clés de compréhension des événements et des comportements des acteurs de cette histoire, afin de dépasser les langues de bois qui ne mettent l'accent que sur les communautés et leur diversité ou leurs évolutions divergentes. Il invite à réfléchir sur les phénomènes communautaires, en analysant le jeu complexe des facteurs endogènes et exogènes dans l'évolution historique du pays, jusqu'à ses développements les plus récents, comme la création du Tribunal spécial sur le Liban, magistralement analysé ici.

 

 

 

 

 

Histoire des peuples arabes

Albert HOURANI

 

Commander ce livre


Avec la naissance de l'islam s'ouvre l'Histoire des peuples arabes, manuel synthétique sur le monde arabophone et musulman. Albert Hourani retrace, depuis le VIIe siècle jusqu'aux années quatre-vingt, l'émergence religieuse, culturelle et politique d'un ensemble aujourd'hui au coeur des enjeux géopolitiques. À partir du califat de Bagdad à l'autorité bientôt contestée et partagée, s'étend une civilisation brillante incorporée ensuite à la puissance ottomane, "dernière grande expression de l'universalité du monde islamique". À l'orée du XIXe siècle, l'Europe conquérante domine le monde puis le nationalisme arabe symbolisé par Nasser s'affirme au travers des deux guerres mondiales. Le rejet du modèle occidental, les conflits violents qui agitent les pays arabes, l'influence des superpuissances achèvent le tableau sur un temps d'intense remise en question.

 

 

 

 

 

A House of Many Mansions: The History of Lebanon reconsidered

Kamal S. SALIBI

 

Commander ce livre

Today Lebanon is one of the world's most divided countries. But paradoxically the faction-ridden Lebanese, both Christians and Muslims, have never shown a keener consciousness of common identity. How can this be? In the light of modern scholarship, a famous Lebanese writer and scholar examines the historical myths on which his country's warring communities have based their conflicting visions of the Lebanese nation. He shows that Lebanon cannot afford this divisiveness, that in order to develop and maintain a sense of political unity, it is necesary to distinuish fact from fiction and then build on what is real in the common experience of both groups.

Salibi offers a major reinterpretation of Lebanese history and provides remarkable insights into the dynamic of Lebanon's recent conflict. In so doing, he illuminates important facets of his country's present and future. This book also gives a masterly account of how the imagined communities that underlie modern nationalism are created and will be of interest to students of international affairs as well as Near Eastern scholars.

 

 

 

 

 

The New Arab Revolutions That Shook The World

Farhad KHOSROKHAVAR

 

Commander ce livre

Long considered overwhelmingly resilient, Arab authoritarian regimes have begun to fall in surprising manner. While the future of governance in these countries is unclear, the new Arab movements, largely secular and youthful, reveal a vital and ambitious new Arab generation. For these youth, radical Islam has lost its seductive appeal and religion is being marginalized. Women now are far more visibly active in societies long bound by tradition. The participants in the new movements prefer peaceful means, but are prepared to fight if necessary to change the future. They are motivated by a new global awareness from the internet and the means provided by Facebook and other new media to quickly build massive, powerful movements. Khosrokavar's compares the different countries shaken by the protest movements and he contextualizes of the demands and claims of the determined, democratically minded participants. He also looks beyond the Arab world to show how the Arab revolutions are leaving a deep imprint on countries like Iran, where unsuccessful democratic movements began months before Tunisia and Egypt.

The new revolutions change the geo-politics of the region and shed light on new dynamics in which the citizen's dignity takes precedence over religion, community or even regional issues like pan-Arabism. The movements reveal the true democratic spirit of this new Arab generation which is largely unsympathetic to the aims of Jihadi terrorist actions. Looking to the future, Khosrokavar discusses how the new movements may change the world.

 

 

 

Les Croisades vues par les arabes

Amin MAALOUF

 

Commander ce livre

En partant pour les croisades, ces preux chevaliers avaient bonne conscience : ils portaient leur croix sur le dos et la divine parole en Orient. L’Orient, c’était la terre promise. Ils pillèrent la terre, violèrent les femmes, massacrèrent les hommes, au nom de la chrétienté.
Ces barbares furent combattus tout ausi férocement du côté de l’islam, où se trouvait la civilisation la plus avancée, mais aussi les rivalités et « la torpeur du monde arabe ». Et Jérusalem, Damas, Beyrouth, connurent l’enfer.
Amin Maalouf, Prix Goncourt 1993 pour Le Rocher de Tanios est spécialiste du monde arabe et des relations entre l’Occident et le Moyen-Orient.

 

 

 

 

 

Le dérèglement du monde : Quand nos civilisations s'épuisent

Amin MAALOUF

 

Commander ce livre

L'auteur avance la thèse suivante : le dérèglement du monde tient moins à la guerre des civilisations qu'à l'épuisement simultané des civilisations, l'humanité ayant atteint son seuil d'incompétence morale : l'Occident infidèle aux valeurs de démocratie et tenté de garder une supériorité militaire pour pallier les insuffisances de son économie ou de son autorité morale ; l'Orient n'ayant plus de légitimité patriotique, se retrouve condamné à une fuite en avant radicaliste.

 

 

 

 

 

Le Rendez-vous de la civilisation

Youssef Courbage et Emmanuel Todd

 

Commander ce livre

Le "Choc des civilisations" n'aura pas lieu. C'est au contraire un puissant mouvement de convergence qui se profile à présent à l'échelle planétaire. Le monde musulman n'échappe pas à la règle. Du Maroc à l'Indonésie, de la Bosnie à l'Arabie Saoudite, sa démographie en témoigne : hausse du niveau d'alphabétisation des hommes et des femmes, baisse de la fécondité, érosion de l'endogamie... Des bouleversements qui sont à la fois le signe et le levier d'une mutation en profondeur des structures familiales, des rapports d'autorité, des références idéologiques. Ce processus ne va pas sans générer crispations et résistances. Mais ces réactions sont moins des obstacles à la modernisation que les symptômes de son accélération.

 

 

 

 

 

Laissez vivre mon peuple!

Ghassan TUENI

 

Commander ce livre

LAISSEZ VIVRE MON PEUPLE ! est l'appel que le Liban lançait, comme un défi à la face du monde, quand le Conseil de Sécurité discutait en mars 1978, tout à la fois du sort de ce pays et de l'avenir de la paix au Moyen-Orient. Car si le Liban était déjà l'otage de la guerre des autres - israéliens, palestiniens, syriens, etc. - il risquait, et risque toujours de devenir aussi victime de leur paix.

Les discours de Ghassan Tueni - témoin du drame en sa qualité d'ambassadeur représentant permanent du Liban à l'O.N.U. de 1977 à 1982 - "traduisent une vision claire, cohérente, de la paix et de la coopération dans le monde... Ils définissent une politique du Liban d'hier, d'aujourd'hui, de demain. Et surtout ils défendent ce Liban de toujours - sa terre, ses habitants, ses traditions, ses espérances - avec une ferveur frémissante, une tendresse infinie". En decrivant ainsi dans sa préface l'oeuvre de doctrine de Ghassan Tuéni, M. Charles Hélou, ancien Président de la République Libanaise, signale l'intérêt tout particulier de la proposition - présentée comme discours de la fin - de "neutralité internationalisée", car garantie par une "force permanente de maintien de la paix".

Au-delà de sa valeur de témoignage, ce livre est un instrument de travail unique, non seulement parce qu'il retrace la démarche et les vicissitudes de la Question Libanaise dans son contexte de devenir arabe, mais aussi parce qu'il présente, groupées en annexes, toutes les résolutions du Conseil de Sécurité relatives à la question.

 

 

 

 

L'âme du savon d'Alep

Françoise CLOAREC

 

Commander ce livre

La madeleine de Proust d'un Alépin en exil, c'est l'odeur du savon. Avec elle, il retrouve son enfance et, au-delà, le passé millénaire de sa ville et de ses traditions. La tragédie qui frappe aujourd'hui la Syrie, et notamment la ville d'Alep, est une raison de plus de vouloir faire connaître un peuple, sa culture et les savoir-faire qui occupent ses mains depuis des siècles.
Le savon d'Alep, ce petit cube de matière lisse aux couleurs inimitables, nous ouvre les portes d'une civilisation : les caravansérails, la rencontre de l'Orient et de l'Occident, la tolérance religieuse, l'architecture des souks et des hammams, les richesses du désert.
Huile d'olive, salicorne du désert, baie de laurier : chacun des ingrédients qui entrent dans la composition du savon d'Alep est l'occasion de raconter des hommes, des paysages, des fragments de vie et de grands pans d'histoire.
Le lecteur découvrira les secrets de sa fabrication : le savant dosage, la cuisson lente, le coulage de la matière à même le sol de vastes salles, l'impressionnant rituel de la découpe, le tamponnage (les savons sont frappés comme on frappe la monnaie) et le séchage, qui prend au moins neuf mois comme toutes les choses importantes...
Vient ensuite la description de l'usage et des nombreuses vertus du savon d'Alep, l'histoire et les secrets du bain dans les hammams.

 

 

 

 

BIMARISTANS, Lieux de folie et de sagesse

Françoise CLOAREC

 

Commander ce livre

Dans les bîmâristâns, la beauté, l'harmonie, la pureté des lignes sont étroitement liées à l'histoire de la folie. Cet univers fascine et interroge sur les institutions qui de tous temps ont tenu à l'écart ceux dont la différence dérange. Françoise Cloarec se demande à travers son étude des hôpitaux médiévaux du Moyen-Orient, en passant par l'Italie du sud et l'Espagne, s'ils ont influencé les traitements et la construction des établissements de soins occidentaux.

 

 

 

 

 

The American foreign policy in the Middle East and its implications for Lebanon

B.G. Mohammad Abdelamir SBAITI

 

Commander ce livre

US foreign policy decision-making in general, US Middle-Eastern policy in particular, from 1945 till June 2010, the implications for Lebanon, pretexts and context of the American military intervention in 1958 and 1982, diplomatic efforts and proxy-military meddling in regional and Lebanese politics especially during the July 2006 war and its aftermath.

 

 

 

 

 

Le grand retournement

Richard LABEVIERE

 

Commander ce livre

Pourquoi la France, résolument opposée à la seconde guerre contre l'Irak en février 2003, a-t-elle changé délibérément de politique ? Ce livre raconte comment fut sonné le glas de la politique française au Proche-Orient, comment Jacques
Chirac sacrifia quarante ans de diplomatie sur l'autel de son amitié avec l'homme d'affaires Rafic Hariri, ancien Premier ministre du Liban. Faisant le récit des discrètes tractations franco-américaines, comportant des révélations sur la libération des
journalistes français otages en Irak et sur la décapitation des services secrets français, cette enquête permet de comprendre la perte d'influence de la diplomatie française et ouvre des pistes pour résister.

 

Lire Lolita à Téhéran

 

Azar NAFISI

 

Commander ce livre

Après avoir dû démissionner de l'Université de Téhéran sous la pression des autorités iraniennes, Azar Nafisi a réuni chez elle clandestinement pendant prés de deux ans sept de ses étudiantes pour découvrir de grandes oeuvres de la littérature occidentale. Certaines de ces jeunes filles étaient issues de familles conservatrices et religieuses, d'autres venaient de milieux progressifs et laïcs; plusieurs avaient même fait de la prison. Cette expérience unique leur a permis à toutes grâce à la lecture de Lolita de Nabokov ou de Gatsby le magnifique de Scott Fitzgerald, de remettre en question la situation " révolutionnaire " de leur pays et de mesurer la primauté de l'imagination sur la privation de liberté. A travers le prisme de la littérature, et notamment dans le personnage de Lolita, ces jeunes femmes retrouvent le reflet de leur propre soumission au pouvoir répressif des mollahs. Peu à peu, elles confient à l'auteur leurs aspirations, leurs rêves et leurs déceptions. Ce livre magnifique, souvent poignant, est le portrait brut et déchirant de la révolution islamique en Iran.

scroll back to top
 

(C)

Copyright © 2017 GEOPOLDIA. Tous droits réservés.
GEOPOLITIQUE | ENTREPRISE | LIBAN | GEOPOLITICS | FIRM | LEBANON